fren

DÉVELOPPEMENT : L'agriculture a besoin de l'énergie solaire

Le président de la Société Africaine des Biocarburants et des Energies Renouvelables (SABER), Adji Otèh Ayassor, se trouve à St-Louis du Sénégal pour la réception d’équipements solaires.

La SABER, maître d'ouvrage déléguée, a réalisé ce projet avec Schneider Electric (France) pour le compte de l’UEMOA.

Ce programme solaire à près de 7 milliards de Fcfa est co-financé par l’AFD (Agence française de développement) et la Commission de l’UEMOA dans 8 pays d’Afrique de l’Ouest : Sénégal, Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Togo).

A St-Louis, les équipements sont constitués d’une plate-forme solaire intégrée qui produira l'électricité et la chaleur et qui fera fonctionner des installations agricoles. Le pompage, l'irrigation, le séchage, la pasteurisation l'élevage de poissons sont les activités que cette plate-forme permettra aux agriculteurs de mener.

La SABER, dont le siège est à Lomé, est une institution internationale qui regroupe 15 Etats africains dont le Togo et 6 institutions financières ouest-africaines. 

Sa mission est de promouvoir les énergies renouvelables dans les pays membres grâce à la mise en place de programmes publics et de mécanismes de financement innovants. 

Pour M. Ayassor, ces initiatives sont de nature à dynamiser la filière agricole dans l'ensemble des pays de l'UEMOA.

Il avait à ses côtés le ministre sénégalais de l'Agriculture, Moussa Balde, et le Commissaire à l'Agriculture de l'UEMOA, Jonas Gbian.

 

Source : republicoftogo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция