ZONE DE MOLODO - Office du Niger
fren

LA ZONE DE MOLODO


        Carte de la zone de MOLODO                                Vue du ciel (S.I.G)
    
    Carte Molodo 02SIG 002 MOLODO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Office du Niger, depuis sa création en 1932 a mis en place un vaste réseau d’irrigation gravitaire à maîtrise totale de l’eau dans le delta intérieur gauche du fleuve Niger. C’est dans ce cadre que débutèrent en 1942 les travaux d’aménagement de Molodo avec la main d’œuvre réquisitionnée à cet effet par l’administration coloniale. Suite donc à la suppression en 1949 de cette deuxième portion du contingent et pour pallier à la crise de main d’œuvre il a été crée en 1950 le Centre de Régie Mécanisée de Molodo (C.R.M). Ainsi commença l’exploitation en régie du riz à Quinzambougou (M2), à Médine (F2). Tandis que les villages de Niamina (dépuis1945) Socourani et Molodo I constituaient la 6ème unité de production de Niono.

Le C.R.M ne donnant pas des résultats escomptés et avec les difficultés financières du moment la régie riz est progressivement supprimée à partir de 1961 pour la culture intensive du coton en colonat. Le coton lui même pour une question de stratégie nationale laissa la place au riz en colonat à partir de 1970. (1ère importation officielle de riz au Mali en 1969 pour quelques 20 000 tonnes).

LA SITUATION DES AMENAGEMENTS

La Zone comprend trois casiers hydrauliques dont la répartition est la suivante :

  •            Le casier sud ....................................= 3 572,02 ha
  •            Le casier central................................= 1 975,27 ha
  •            Le casier nord...................................=  2 950,40 ha

                     Total casiers...................................... = 8 497,69 ha

ORGANISATION ADMINISTRATIVE

A l'image des autres Zones de l'Office du Niger, la Zone de Molodo comporte les structures suivantes :

            Une Direction de Zone (D.Z)
            Un Service Administratif et Financier (S.A.F)
            Un Service Gestion Eau (S.G.E)
            Un Service Conseil Rural (S.C.R)
            Une cellule Suivi/Evaluation (S/E)

ORGANES PARITAIRES DE GESTION

Ces organes se composent :

  • d'un Comité Paritaire de Gestion du Fonds d'Entretien

Il comprend des membres paysans élus et des trois responsables de services. Les membres paysans (au nombre de trois) représentent les paysans des trois casiers. Le secrétariat du comité est assuré par le Chef de Service Gestion de l'Eau. La présidente en est la Directrice de Zone dont la voix complète la partie.

  • d'un Comité Paritaire de Gestion des Terres

Comprenant des membres paysans élus et des trois responsables de services. Les membres paysans (au nombre de six) représentent les paysans des trois casiers. Le secrétariat du comité est assuré par le Chef de Service Conseil Rural. La présidente en est la Directrice de Zone dont la voix complète la partie. Tandis que le premier s'occupe de la programmation et de l'exécution (physique et financière) des travaux d'entretien, le second se rapporte essentiellement à la Gestion des Terres, aux installations (en rapport avec les structures de la Zone et des villages), aux règlements de litiges de terres etc.

La période des rencontres est en principe d'une fois par mois, mais peut varier suivant les besoins. La rémunération est de 5 000 Fcfa/membre paysan et par rencontre afin de couvrir les besoins de déplacements de ceux – ci ainsi que l'organisation des séances de restitutions à leurs mandants.

Des délégués de Zone :Ils sont au nombre de trois et agissent au nom des exploitants des trois casiers.

POTENTIEL DE LA ZONE

  •    Distributeur Faba .............................plus de 3 000 ha
  •    Distributeur Nord ......................................... 2 500 ha
Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция