HISTORIQUE - Office du Niger
fren

L'histoire de l'Office du Niger

La période 1930 - 1980

L'Office du Niger est le plBarrageMarkalaRenoveus ancien des périmètres irrigués de l'Afrique de l'Ouest et l'un des plus étendu. Aménagé à partir des années 1930 dans le delta intérieur du fleuve Niger, il devait devenir, selon les premiers projets élaborés, le principal fournisseur de coton des industries textiles de la France coloniale, le grenier à riz de l'Afrique de l'Ouest et un lieu d'innovations techniques et sociales.

Les objectifs étaient ambitieux avec près d'un million d'hectares à aménager en 50 ans. Les grands ouvrages ont été conçus et construits pour y répondre.

Mais, les réalisations sont restées bien en deçà des objectifs avec en 1960/61 environ 45 000 ha aménagés dont seulement 82 % cultivées.

La période 1981 - 2014

Champ20180605
Au début des années 80, le bilan dressé par le gouvernement malien fait apparaître une situation très en dessous des objectifs initiaux : les superficies aménagées restent inférieures à 50 000 ha, la culture du cotonnier a été un échec et abandonnée en 1970, les aménagements sont dans un état de dégradation prononcé, la situation économique et sociale des exploitants n'est pas bonne.

Il sera alors décidé de consolider l’existant et d'accorder la priorité à la réhabilitation des casiers pour intensifier la production rizicole et ainsi contribuer aux objectifs d'autosuffisance alimentaire du pays. Des mesures économiques et institutionnelles seront prises pour relancer la production avec notamment l'abolition de la police économique en 1984 et la responsabilisation des producteurs avec la mise en place des Associations Villageoises, le relèvement du prix administré du paddy, la libération du commerce du paddy en 1986, la restructuration et le désengagement des activités productives et commerciales de l'Office du Niger (de 1988 à 1994) et la signature du premier contrat-plan entre l'Etat, l'Office du Niger et les Exploitants Agricoles (en fin 1995).

Enfin, la dévaluation du franc cfa en 1994 a amélioré la rentabilité et la compétitivité de la filière rizicole locale.

Les réaménagements ont débuté en 1980 et se poursuivent encore aujourd'hui. Ils ont permis et ont été accompagnés par l'intensification de la production rizicole avec notamment la généralisation de la technique du repiquage et l'utilisation de variétés de riz plus productives. Alors que la situation était jugée catastrophique au début des années 1980, la zone de l'Office du Niger est aujourd'hui en pleine expansion économique avec AutograceAgri1
une production rizicole croissante en raison principalement de l'augmentation régulière des rendements et depuis quelques années de l'extension des superficies aménagées (sur fonds publics mais aussi sur fonds privés), d'une diversification des cultures qui assure aux producteurs des compléments de revenus importants, d'une amélioration de la gestion de l'eau par l'Office du Niger, etc.

D’une situation de sous exploitation des terres aménagées avec une « relative désaffection » des producteurs pour l’agriculture irriguée, on est passé à une situation d’intensification croissante et d’une forte demande en terres
aménagées.

L’enjeu est aujourd’hui pour le Mali d’augmenter la production de cette zone pour satisfaire ses propres besoins alimentaires mais aussi pour produire des denrées à destination des autres pays de la sous-région.

Dans le cadre de sa politique économique, l’Etat œuvre pour une meilleure valorisation du potentiel de cette zone en achevant la réhabilitation des terres aménagées, en augmentant les superficies aménagées à la fois sur fonds publics et sur fonds privés, en s’assurant d’une exploitation durable des ressources naturelles et en engageant des réformes institutionnelles pour attirer les investissements du secteur privé notamment par une meilleure sécurisation foncière. L’élaboration en cours d’un schéma directeur de développement de la zone Office du Niger traduit cette volonté de préciser les orientations et coordonner et planifier les interventions futures.

La liste des PDG de l’office du Niger de sa création à nos jours

1.    Emile Beline Ingénieur des travaux publics de l’Etat 05 janvier 1932- 15 mai 1943
2.    Vincent Bauzil Ingénieur des Ponts chaussés, spécialiste de l’hydraulique agricole 15 mai 1943- 30 septembre 1945
3.    Maurice Rossin Ingénieur en chef du Génie Rural 30 septembre 1945- 01 mars 1946
4.    Pierre Viguier Ingénieur hors classe des services techniques de l’agriculture aux colonies 01 mars 1946- 25 octobre 1951
5.    George Peter Inspecteur Général de la France d’Outre-mer 25 octobre 1951- 01 octobre 1956
6.    Fernand Wibaux Administrateur des services civils 01 octobre 1956- 30 juillet 1960
7.    Yves Philippe Administrateur des services civils 31 juillet 1960- 12 août 1961
8.    Samba Lamine Traoré Administrateur civil 12 août 1961- 19 novembre 1968
9.     Issa Ongoïba Chef de bataillon 27 novembre 1968- 08 avril 1980
10.     Dotianga Diamoutené Ingénieur Principal d’Agriculture (intérim) 08 avril 1980- 02 août 1980
11.    Mamadou Fofana Ingénieur d’Agriculture Agroéconomiste 02 août 1980- 10 septembre 1984
12.    Moussa Diabaté Capitaine 10 septembre 1984- 25 octobre 1985
13.    Issa Traoré Ingénieur du Génie Civil et des Mines (intérim) 25 octobre 1985- 30 janvier 1987
14.    Ahmed El Madani Diallo Inspecteur des Finances 30 janvier 1987- 12 mai 1987
15.    Issa Traoré Ingénieur du Génie Civil et des Mines (intérim) 12 mai 1987- 10 septembre 1987
16.    Moussa Léo Sidibé Ingénieur Agro- Economiste 10 septembre 1987- 11 septembre 1991
17.    Tibou Fayinké Ingénieur d’Agriculture de classe exceptionnelle 11 septembre 1991- 14 janvier 1993
18.    Drissa Nama Kéita Juriste (intérim) 14 janvier 1993- 26 mai 1993
19.    Dr Fernand Traoré Vétérinaire et Ingénieur d’élevage de classe exceptionnelle 26 mai 1993- 12 février 1997
20.    Nancouma Kéita Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural 12 février 1997- 07 septembre 2000
21.    Issoufou Kéita Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural 07 septembre 2000- 08 août 2006
22.    Seydou Idrissa Traoré Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural 08 août 2006- 21 décembre 2009
23.    Kassoum Denon Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural 21 décembre 2009- 06 juillet 2011
24.    Amadou Boye COULIBALY Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural 06 juillet 2011- 14 novembre 2013
25.    Ilias Dogoloum GORO Ingénieur d’Agriculture et du Génie Rural 14 novembre 2013- 14 janvier 2016
26.    Boubacar SOW (intérim) du 03 mars 2016 au 20 juillet 2016
27.    Mamadou Baré COULIBALY 20 juillet 2016….

 

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция