fren

Présentation des vœux à l’Office du Niger : Le syndicat salue les efforts de gestion de la direction

La traditionnelle présentation des vœux de l’Office du Niger s’est tenue, ce lundi 04 janvier 2020, c’était dans la salle de réunion de la structure.

Pour la circonstance, le Secrétaire Général de la section syndical de l’Office du Niger, Amadou Abdoulaye Touré a tenu un discours de belle facture. En raison de la richesse de ceci, nous vous proposons son intégralité de.

Mesdames et messieurs ;

Nous sommes réunis en ce jour pour sacrifier à la tradition, comme à chaque début d’année, par la présentation des vœux du nouvel an au Président Directeur Général de l’Office du Niger, et c’est un immense honneur pour ma modeste personne de m’adresser à vous en ces lieux.

Mais avant tout, à la mémoire de feux Mahamane MARIKO, précédemment Chef Unité Entretien de la zone de Molodo, Secrétaire Général de son Comité syndical et 2ème Secrétaire Général Adjoint de la Section, Ada DIALLO précédemment Spécialiste Filière

Promotion Agricole à la DAMR, Salif SIDIBE, précédemment Chef Casier du Rétail 4 dans la zone de Niono, Moctar COULIBALY, précédemment Chauffeur dans la zone de N’Débougou, Sékou DIARRA précédemment Planton dans la zone du Kouroumari et Amadou COULIBALY, précédemment Gardien dans la zone de N’Débougou, tous décédés courant 2020, je vous prie de bien vouloir vous lever afin qu’ensemble, nous observions une minute de silence…. Je vous remercie.

Ainsi va la vie, mais nous ne les oublions pas. Puissent-t-ils avoir l’agrément du Tout-Miséricordieux, et la paix dans l’au-delà.

Mesdames et messieurs, permettez qu’ensuite, je m’adresse à nos camarades admis à faire valoir leurs droits à la retraite, représentés pour la circonstance par trois d’entre eux. Je voudrais leur dire ceci :

Chers collègues admis à faire valoir vos droits à la retraite, l’heure est venue où nous nous disons au revoir avec le cœur plein d’émotion et de souvenirs intenses.

Toutes ces années de travail en votre compagnie, ont été une formidable expérience professionnelle pour nous tous, n’en doutez point. Elles ont été empreintes de joies surtout, mais aussi de peines, comme dans toute coexistence à long terme.

A ce titre, au nom de la Direction Générale et de tous les travailleurs de l’Office du Niger que vous sevrez de votre présence au quotidien dans le cadre professionnel, je vous demande pardon pour les écarts, les torts, les fautes intentionnelles ou pas qui n’ont pas manqué de causer des frustrations et de la peine…L’être humain est faillible de nature, mais nous savons pouvoir compter sur votre indulgence, malgré tout.

Aujourd’hui, est un grand jour, où vous devez être fiers d’avoir servi votre Entreprise et votre Nation à travers les actes positifs que vous avez posés tout au long de votre parcours professionnel, et où vous laissez la place à vos successeurs, tout autant que vous, pleins de motivation et de projets pour l’essor de notre entreprise.

Aussi, je tiens, en ces en quelques mots simples mais sincères, à vous témoigner à chacun de vous, quelle que soit la fonction ou le niveau de responsabilité précédemment occupé dans l’entreprise, toute la reconnaissance de la Direction Générale de l’Office du Niger pour vos efforts louables et les sacrifices consentis tout au long de votre carrière. Aw ni tié…aw ni tié aw yèrè yé.

Soyez sûrs, chers collègues admis à faire valoir vos droits à la retraite, que nous ne vous oublierons pas, et que nos vœux pour chacun d’entre vous sont les meilleurs, à l’entame de cette nouvelle phase de la vie du travailleur que nous avons nommé « retraite ». Puisse-t-elle être douce, paisible et reposante pendant de très longues années de santé et de bonheur parmi les vôtres. Et cela, vous l’avez certainement mérité !

En tout état de cause, ceci n’est pas un adieu, mais simplement un au revoir, car nous pensons indissolubles, les liens qui nous ont unis pendant ces si longues années. Nous savons également que vos portes ne nous seront jamais fermées, tout comme vous serez toujours les bienvenus chez nous.

Mesdames et messieurs, l’année qui vient de s’écouler a été longue et pénible du fait des aléas climatiques, des troubles sociaux et de la crise sanitaire qui ont fortement impactés l’économie de notre pays en général et notre vie quotidienne en particulier. Mais à l’Office du Niger, elle a été également riche et enrichissante sous bien d’autres aspects. Je citerai entre autres :

- Les mesures de redressement économiques et financiers qui nous ont permis d’éviter la banqueroute et d’envisager l’avenir avec plus d’espoir ;

- La crédibilisation de notre entreprise auprès des partenaires techniques et financiers suite à un audit externe mené de main de maître par le Cabinet SEC DIARRA sur les exercices 2017, 2018 et 2019 ;

- Le déblocage de 750.000.000 FCFA pour les études nécessaires à la réalisation du creusement du canal de Macina ;

- La signature d’une convention de financement du Projet N’Débougou tranche IV de 26 milliards FCFA avec la coopération allemande ;

- Des dispositions fortes dans les processus de passation des marchés tendant à rassurer les prestataires et surtout moraliser les dépenses ;

- Le projet inédit de 100.000 ha pour l’agriculture commerciale ;

Permettez donc que je rende un vibrant hommage et que j’adresse des salutations méritées à la Direction Générale pour ces exploits qui n’occultent aucunement les réalisations engrangées au titre de la campagne 2019-2020 faisant état de :

- La tenue à bonne date des rencontres statutaires (Conseil d’Administration, Comité de suivi du Contrat Plan, Comité de

Gestion…) ;

- Une approche managériale objective impliquant chaque semaine tous les cadres dans la gestion de l’entreprise ;

- Une superficie de 2.885 ha réhabilités sur une prévision de 3.510 ha, soit un taux de 82,19% ;

- 1.730 ha aménagés et livrés au titre de l’extension des superficies sur une prévision de 3.174 ha, soit un taux de réalisation de 54,50% ;

- 133.401 ha mis en valeur en riziculture sur une prévision de 140.221 ha, soit un taux de réalisation de 95,13% permettant la production de 808.102 tonnes de riz paddy sur une prévision de 869.411 tonnes pour un taux de réalisation de 92,94% et un rendement moyen de 6,06 tonnes/ha ;

- Pour le maraîchage, 11.797 ha sur une prévision de 12.008 ont été réalisés, soit 98,24% ;

- En cultures de diversification, nous pouvons fièrement arborer la réalisation de 935 ha de patate douce, 1.213 ha de pomme de terre, 72 ha de manioc, 716 ha de maïs et j’en passe…

- Mais je ne saurais clore ce chapitre des exploits réalisés sans citer à l’actif de la Direction Générale des efforts de gestion pour renforcer la santé financière de l’entreprise ;

- Le lancement des travaux de réhabilitation sur fonds propres de 700 ha dans la zone de Kolongo ;

Il sied également, au bénéfice de la Direction Générale de l’Office du Niger de préciser que toutes ces réalisations ont été le résultat de durs labeurs, de maints sacrifices et d’efforts soutenus, malgré les moyens parfois insuffisants et l’adversité constante. Mais au final, vous avez assuré. Soyez-en félicités et remerciés avec le même enthousiasme sincère qui a accueilli la nouvelle du paiement incessant de la prime d’incitation à hauteur d’un mois entier de salaire pour tout le personnel.

Monsieur le Président Directeur Général de l’Office du Niger, aujourd’hui, nous sommes à l’orée d’une nouvelle année, avec des objectifs ambitieux qui se traduisent par :

- La réduction du seuil de pauvreté par le biais de l’accroissement des revenus et de la création d’emplois ;

- La poursuite de l’extension des superficies aménagées ;

- La poursuite de la modernisation de la logistique en matière de production agricole ;

- La diversification culturale ;

- Le renforcement de la contribution de l’Office du Niger à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire et nutritionnelle au Mali à travers la production de 903.537,55 tonnes de riz paddy ;

Objectifs ambitieux certes, mais qui ne constituent nullement un obstacle insurmontable malgré le contexte actuel et inquiétant de l’insécurité et de la crise socio-économique, car à l’Office du Niger, nous sommes habitués à relever les défis et s’il plaît à Dieu, nous serons à la hauteur de cette noble et exaltante tâche pour laquelle, Monsieur le Président Directeur Général, le personnel de l’Office du Niger, par ma voix, vous assure de son soutien et de son accompagnement sans failles.

Cependant, Monsieur le Président Directeur Général, il va sans dire que ces prédispositions intrinsèques de courage et d’abnégation seraient davantage valorisées par :

1- La pérennisation des acquis obtenus de longue date ;

2- Une collaboration employeur-employé axée autant sur les résultats que sur l’épanouissement du personnel ;

3- Des dispositions nouvelles pour contrer la recrudescence de la pandémie de la Covid 19 ;

4- L’augmentation du montant du fonds social ;

5- L’achat de motos au profit du personnel de l’encadrement ;

6- L’effectivité et la diligence de l’avancement au titre de l’exercice 2021 ;

7- La concrétisation de l’augmentation des salaires suite aux prochains travaux de la commission mixte Direction Générale/Syndicat ;

8- La poursuite du processus de renforcement des capacités du personnel.

Personnel que je sollicite solennellement et que j’exhorte davantage de responsabilité, de sens élevé du devoir, de recherche de perfection dans le professionnalisme, mais aussi et surtout de solidarité et d’union, car sans cela, nos efforts seraient tôt ou tard voués à l’échec.

N’oublions pas, mesdames et messieurs que cette entreprise est nôtre tant en gains, que par l’obligation morale de la léguer en meilleur état à la postérité, tout comme nous en avons hérité de nos pères et grands-pères qui ont travaillé durement et sans relâche afin qu’elle soit pérenne contre vent et marées !

Souffrez donc que je rappelle que s’ils s’étaient laissés aller à la division, au désintéressement et à la recherche exclusive de l’intérêt personnel, nous ne serions pas ici aujourd’hui ! Il va de soit donc qu’à l’endroit du passé, mais aussi et surtout du futur, nous avons une obligation de résultat, et que l’histoire nous jugerait si nous déméritions.

Permettez enfin, Monsieur le Président Directeur Général, en ce début de l’année 2021, au nom de l’ensemble du personnel de l’Office du Niger et au mien propre, que je vous présente nos vœux les meilleurs de bonne santé, de prospérité, de paix durable, de sérénité, de réussite dans toutes vos entreprises, en un mot de bonheur pour vous-même, votre famille et tous ceux qui vous sont chers. Plaise au Tout-Puissant, Tout-Miséricordieux, dans Sa Mansuétude Infinie, que vous traversiez cette nouvelle année sous de bien meilleurs auspices que la précédente et que tous les obstacles et difficultés de 2020 soient définitivement noyés dans le passé.

Je vous remercie……

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция