fren

Mali: Le maïs roi!

Le maïs est un important maillon de la production céréalière du pays. Les principales céréales cultivées sont le riz, le maïs, le mil, le fonio et le

sorgho. Sur les 11 millions de tonnes de prévisions attendues pour la campagne 2019-2020, 4 millions sont du maïs. En attendant, frais ou grillé, le maïs règne en maître au Mali en cette période d’hivernage.

Il fait l’objet d’un fonds de commerce des producteurs et de plusieurs revendeuses comme Aminata Coulibaly. En ce mercredi 9 septembre, au bord de la route de l’ouest menant au trésor, dans l’ACI 2000, elle vend des produits hauts en couleur. Arachides et maïs frais ou grillé, gombo, tous occupent une place sur son étable.

A côté, son mari tient un petit commerce de produits divers : thé, sucre, café moulu, cigarettes.  Les deux parents reçoivent le coup de main de la fratrie de cinq enfants.

C’est cela le quotidien de Aminata Coulibaly du matin au soir avec sa famille. Depuis 10 ans elle vend des produits de saison pour subvenir à ses besoins. En cette période d’abondance, l’épi de maïs grillés est vendu à 100 FCFA et le tas de maïs frais à 500 FCFA, tout comme celui du gombo frais. Quant aux arachides, tout le monde y trouve son compte à partir de 100 FCFA.  « Nous achetons les maïs et les arachides dans des champs d’un village du cercle de Kati. Quant aux gombos, je les cultive moi-même », explique-t-elle.

Derrière son étable se dresse son petit champ de gombo. Elle précise en avoir une autre surface cultivable un peu plus loin, un terrain nu dans l’ACI 2000, qu’un propriétaire lui autorise d’occuper pour le moment.

Selon la Banque Africaine de Développement (BAD), l’agriculture fournit 40 % du PIB du Mali et occupe 80 % de la population active. Le pays exploite environ 3,2 millions d’hectares de terres sur un potentiel cultivable estimé à 43,7 millions d’hectares.

 

Boubacar Diallo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция