fren

Abdoulaye Daou, Délégué Général des exploitants agricoles de l’ON à RFI : « Nous sommes des élus de Dieu à l’Office du Niger… »

Événement au concept unique et très prisé des agriculteurs, le Salon International de l’Agriculture de Paris est un panorama complet de l’agriculture du monde.

Destiné au grand public aussi bien qu’aux professionnels, il est le rendez-vous de la diversité et de la richesse de l’agriculture française et internationale. Ce qui fait de lui un événement à valeur de patrimoine de l’humanité dans le domaine agricole. C’est dans ce beau monde où rivalisent les potentialités qu’un des journalistes-écrivains les plus célèbres de Radio France Internationale (RFI), en la personne de Sayouba Traoré, a tendu son micro au Délégué Général des exploitants agricoles de l’Office du Niger, Abdoulaye Daou. Les échanges ont essentiellement porté sur le rôle et la place des exploitations agricoles familiales dans la zone Office du Niger. A ce sujet, le responsable des exploitants agricoles ceci : « L’exploitant agricole familial est un élu de Dieu à l’Office du Niger. Il ne fait qu’une simple demande timbrée à 200 FCFA adressée au PDG pour bénéficier, dans la mesure du possible, d’une ou des parcelles aménagées clés à main pour la ou lesquelles il ne paye que le service de l’eau fixé à 67.000 FCFA par hectare ». Nulle part au Mali où ailleurs, cela n’est possible. Mieux, les exploitants agricoles sont représentés dans les instances de décision, notamment le Comité de Suivi du Contrat-Plan et le Conseil d’Administration. Ils jouent, à travers les délégués que nous sommes, des rôles de souveraineté dans la gestion du service.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция