fren

Environnement/Durabilité : € 186 millions pour l'adaptation au changement climatique du Bassin du fleuve Niger

Le Programme intégré de développement et d’adaptation au changement climatique dans le Bassin du fleuve Niger (PIDACC/BN) a démarré mardi, ont annoncé

le gouvernement du Mali, la Banque africaine de développement (BAD) et l’Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN). D'un coût de FCFA 122 milliards (€ 186,3 millions), il a pour objectif d’améliorer la résilience des écosystèmes du fleuve Niger et des populations grâce à une gestion durable des ressources naturelles, souligne le communiqué de la BAD.

« Le PIDACC est une réponse à la problématique du changement climatique. Il contribuera à un triple gain pour les populations du Bassin du fleuve Niger, la lutte contre la pauvreté en milieu rural, la lutte contre les changements climatiques et la lutte contre la migration ou l’exode rural des jeunes par la création d’emplois dans le développement des chaînes de valeur des produits agro-pastoraux », peut-on lire.

Plus précisément, le projet bénéficiera à 130 millions de personnes répartis dans 9 pays (le Burkina, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Tchad). Dans le seul mali, il couvrira six régions administratives à savoir, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao. Il permettra la restauration de 140 000 hectares de terres dégradées, la construction de 209 infrastructures hydrauliques à destination des activités agro-pastorales et piscicoles. Il participera à la mise en œuvre de 450 sous-projets de développement de chaines agricoles et de 184 PME, ainsi qu’au renforcement des capacités d’adaptation au changement climatique d’un million de ménages maliens.

L’Etat malien participe à hauteur de FCFA 13,8 milliards (€ 21 millions – sur l’ensemble des € 186,3 millions). On note également la présence de plusieurs bailleurs, parmi lesquels l’Union européenne à travers le Pagoda, le Fonds vert pour le climat (FVC), le Fonds stratégique pour le climat (FSC), Le Fonds mondial pour l’environnement (FEM), le Fonds d’investissement forestier (FIF) et la Coopération allemande KFW, sera mis en œuvre dans les portions des bassins supérieurs du Delta intérieur et de la Boucle du Niger.

Source: commodafrica

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция