fren

Espace d’Interpellation Démocratique (EID) : Le ministre de l’Agriculture rabat le caquet au Collectif des Chefs de familles de Bouyagui-Wèrè à propos de l’Office du Niger

Pour la 24ème session de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) qui a eu lieu, le 10 décembre 2019, au Centre International de Conférence de Bamako

(CICB), le ministère de l’Agriculture a reçu une interpellations concernant l’Office du Niger. Il s’agit de celle du Collectif des Chefs de familles de Bouyagui-Wèrè dans la zone de production de Molodo. Le collectif dit en substance : ‘’qu’un grand aménagement a été réalisé sur ses terres agricoles d’une surface de plus de 2000 hectares dans le village de Bouyagui Wèrè a l’Office du Niger, zone de Molodo ; qu’au cours des travaux, que le village a été surpeuplé par les agents chargés de l’exécution des travaux avec qui la population du village a tout partagé jusqu’à l’achèvement des travaux. Mais qu’au moment venu pour la distribution de ladite terre qu’aucune famille de Bouyagui- Wèrè n’a été installée sur 1 mètre’’. 

En répondant à l’interpellation du Collectif des Chef, le ministre Moulaye Ahmed Boubacar Haidara a été on ne plus clair. Avec des preuves tangibles à l’appui, il a rabattu le caquet au Collectifs des Chefs de familles de Bouyagui-Wéré. Faisant sien de l’assertion, selon laquelle «Celui qui n’a pas mené l’enquête, n’a pas droit à la parole », le ministre de l’Agriculture a réuni tous les éléments de preuve contre l’interpellateur. Ainsi, il cite volontiers le Maire de la commune rurale de Mariko (commune de tutelle Bouyagui- wère), qui soutient que « malgré que le village, au départ, n’était pas prévu dans la première phase des 2 500 ha aménagés, il y a eu pourtant 257 familles qui ont été installées sur une superficie de 258,43 ha répartis comme suit : 30 familles sur une superficie de 29,80ha de Bouyagui- Wèrè, 227 familles sur une superficie de 228,63 ha de Hemediwère, un hameau de Bouyagui- Wèrè ».

Les autres qui rempliront les critères seront pris en compte dans la deuxième phase des 400 ha à aménager. Pour cela, 127 familles ont été déjà recensées.

Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar Haidara va même plus loin en soutenant qu’à la suite de la réhabilitation des aménagements, 56 familles du village de Bouyagui- Wèrè ont été installées sur une superficie de 86,96 ha. (cf. Décision N°274/PDG-ON/2017 du 11 octobre 2017) et que 39 autres familles sont attributaires de 61,63 ha. (cf. Décision N°207/PDG-ON/2019 du 03 oct. 2019).

Au total, 352 familles de Bouyagui- wèrè ont été installées sur une superficie totale de 401,02 ha alors que la population effectivement recensée dans le village n’est que 227 selon le Maire.

Toujours selon, le ministre de l’Agriculture, en plus de ces superficies, « le village de Bouyagui- wère a encore bénéficié de 80 ha suivant les lettres d’attribution : n°0099/PDG-ON2018 du 29 janvier 2019, attribuant 50 ha et n°1234/PDG-ON du 10 juillet 2017, attribuant 30 ha ». 

Pour conclure, il a martelé que « les déclarations du représentant du Collectif des Chefs de familles de Bouyagui-Wèrè sont en contradiction avec les efforts énormes consentis par l’Office du Niger pour prendre en charge les préoccupations du village de Bouyagui- wère ».

Source : SCOM/ON

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция