fren

Selon le Conseiller Technique du Ministère de l’Economie et des Finances Modibo Maiga : « L’Office du Niger assure, à notre pays, une production rizicole affranchie des aléas climatiques pour l’amélioration du bien-être des populations »

La salle de conférence de l’Office du Niger a abrité, le 22 août 2019, la 1ère réunion du Comité de Suivi du Contrat-plan 2019-2023 entre

l’Etat, l’Office du Niger et les Exploitants agricoles. Une conclusion s’est imposée à l’issue de cette rencontre : L’Office du Niger maintient le cap malgré les phénomènes endogènes et exogènes.

Présidée par Modibo MAIGA, Conseiller Technique au Ministère de l’Economie et des Finances, cette rencontre a permis aux participants d’examiner le rapport d’exécution des engagements du Contrat-plan 2019-2023 Etat – Office du Niger – Exploitants Agricoles du 1er semestre l’année en cours et de faire des recommandations.

Dans son allocution de bienvenue, le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Barré Coulibaly, a martelé que « la campagne agricole 2018-2019 s’est déroulée dans des conditions satisfaisantes quant à la fourniture de l’eau aux exploitants agricoles pendant la saison d’hivernage ». Cependant, force est de noter certaines difficultés majeures rencontrées dans le déroulement normal de ladite campagne. Il s’agit notamment : l’insécurité persistante dans les zones d’intervention, la faible disponibilité de l’eau en période d’étiage du fleuve. S’y ajoutent « le retard accusé dans le ravitaillement des exploitants en engrais subventionnés, le sous-équipement et l’insuffisance de la main d’œuvre ainsi que l’envahissement de certains réseaux par les végétaux flottants ».

Malgré ces difficultés, le bilan en production végétale de la campagne agricole précédente a affiché une production de totale de « 820 983 tonnes de riz paddy contre 751 000 tonnes en 2017-2018, soit une augmentation de 9,32% ». En maraîchage, 360 440 tonnes ont été produites toutes spéculations confondues. Concernant la diversification de cultures, 78 344 tonnes ont été produites.   

Evoquant la campagne agricole 2019-2020 en cours, le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré COULIBALY a affirmé que « la Campagne Agricole 2019-2020 a démarrée dans un contexte marqué par la poursuite de la subvention des intrants et équipements agricoles et par la signature du nouveau Contrat-Plan couvrant la période 2019-2023 entre l’Etat, l’Office du Niger et les Exploitants Agricoles ».

Notons que les objectifs de production de végétale de la Campagne Agricole 2019-2020 est de 873 774 tonnes de riz paddy, 321 990 tonnes de produits maraîchers et 94 820 tonnes de produits de diversification.   

Pour le président du Comité de Suivi du Contrat-Plan, le douanier Modibo Maiga, « la mise en œuvre de ce Contrat-Plan 2019-2023 intervient dans un contexte marqué par la ferme volonté de l’Etat de faire de l’agriculture le moteur du développement du Mali, volonté qui s’est traduite par la priorité accordée à l’agriculture avec l’allocation de 15% du budget national, la poursuite de la subvention des engrais au prix de 11 000 FCFA le sac de 50 kg, la subvention de matériel agricole à travers la mise en œuvre d’un programme gouvernemental (tracteurs, motoculteurs, etc.) et la création d’un Secrétariat d’Etat auprès du Ministère de l’Agriculture chargé de l’aménagement et de l’équipement rural ».

En conclusion, il a adressé ses sincères remerciements à tous les acteurs qui œuvrent pour le développement harmonieux de la zone Office du Niger, notamment : les Exploitants Agricoles et le personnel d’encadrement de l’Office du Niger, les forces armées et de sécurité qui veillent sur la sécurité des personnes et de leurs biens, et les Partenaires Technique et Financiers qui sont résolument engagés dans les actions de développement du Mali.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция