fren

Initiative spéciale « UN SEUL MONDE sans faim » : Vivement une coopération tripartite GIZ-Chine-Afrique dans le domaine du riz

Echanger sur la coopération sino-africaine dans le cadre de la promotion de la chaîne de valeur riz en Afrique et identifier les axes de coopération sur la base

des avantages comparatifs, tel était l’objectif principal d’un voyage d’étude auquel le Directeur de l’Appui au Monde Rural de l’Office du Niger, Bamoye Kéïta a pris part du en chine du 19 au 27 juillet 1019. Etaient également du voyage, Amadou Cheick Traoré, Direction Nationale de l’Agriculture (DNA), Alassane Sow, Interprofession de la Filière Riz (IFRIZ) et Djiguiba Kouyaté Centre d’Innovation verte (CIV).

Ce voyage d’étude a permis, à nos participants, de comprendre les orientations de la riziculture chinoise axée sur l’amélioration de la productivité à partir des semences hybrides. Toute chose qui va considérablement changer leur vision sur les semences hybrides dont la promotion au Mali est encore au stade primaire.

Les visites guidées, les échanges ont également permis à la délégation malienne d’apprécier l’engagement et l’ouverture du partenaire chinois pour la coopération avec l’Afrique dans le cadre du riz notamment dans le transfert de technologie (formation de cadres, recherche…). S’y ajoute la disponibilité de la GIZ à mettre en œuvre la coopération tripartite GIZ-Chine-Afrique dans le domaine du riz.

À l’issue de ce voyage d’échange entre les trois parties en Chine, des recommandations concrètes ont été formulées : Il s’agit, en premier lieu, d’inviter au Mali lors de la rencontre du groupe de travail riz au Mali, la GIZ chine et les deux centres de recherches en riz que sont le China National Hybride Rice Center (CNHR) à Changsha et la China National Rice Recherche Institut (CNRRI) à Hangzhou afin de comprendre la chaîne de valeur riz du Mali pour mieux cibler les domaines prioritaires lors des échanges futurs. Aussi, les trois parties GIZ-Chine-Afrique sont convenues de formaliser le futur partenariat entre eux dans le cadre du riz en ciblant les domaines prioritaires tels que la production de semence et la mécanisation. Aussi, elles vont prendre en compte cette coopération technique dans le cadre du Programme National SRI qui est en cours d’élaboration afin de favoriser la coopération sus-sud pour la vulgarisation des variétés adaptées au contexte malien.

Source : SCOM-ON

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция