fren

6ème édition de la semaine de l’étudiant de l’Université de Ségou : Le PDG de l’Office du Niger promet 200 ha de parcelles d’expérimentation pour les travaux pratiques

Placé sous le parrainage du Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré COULIBALY, la 6ème édition de la semaine de l’étudiant de l’Université de Ségou a débuté le lundi 22 juillet 2019 à l’amphithéâtre

de ladite université sise à Sébougou. Cette semaine qui se poursuit jusqu’au 28 juillet prochain a pour thème « l’apport de l’Université de Ségou dans le développement économique et sociale de la région ». Elle constitue pour les participants un laboratoire d’idée pour faire face aux défis de l’avenir à travers des conférences débats, des prestations artistiques et des visites touristiques. D’entrée, le Dr Mamadou M’Baré COULIBALY a rappelé que : « l’Université de Ségou est la première université publique implantée dans une région administrative du Mali et qui est à vocation Agronomique. Assurément, cela a une portée significative aux vues de la contribution du secteur agricole à la stabilité économique et sociale du pays. Le rôle central de ce Secteur dans l’économie nationale, dans la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus ainsi que dans la sécurité alimentaire et l’amélioration du cadre de vie des populations n’est ignoré de personne. Car, la région de Ségou offre également des grandes opportunités dans la promotion des activités agrosylvopastorale et aquacole. En effet, il me plait de rappeler que le secteur agricole qui est le secteur primaire emploie près de 80% des actifs du pays et contribue pour 23% à la balance commerciale ». Chercheur dévoué pour la valorisation du secteur agricole, le PDG de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly s’est engagé à mettre à la disposition de l’Université de Ségou 200 ha de parcelles d’expérimentation pour les travaux pratiques. L’objectif recherché est de favoriser la recherche condition indispensable pour faire face aux défis majeurs qui interpelle tous à savoir « garantir la souveraineté alimentaire et faire du secteur agricole le moteur de l'économie nationale en vue d'assurer le bien-être des populations ». En guise de conclusion, le parrain a invité les étudiants à être assidus. Car dit-il « l’apprentissage demande respect des enseignants et assiduité aux cours et aux travaux pratiques ». Avant de citer de citer un penseur en ces termes : « pour détruire un pays on n’a pas besoin des armes nocives mais il suffit tout simplement de saboter le système éducatif », fin de citation. Une manière de rappeler aux étudiants que l’avenir du Mali dépend d’eux.

Source:  SCOM/ON

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция