fren

Crise d’engrais : BIENTÔT UNE FUMEE BLANCHE POUR LES PAYSANS DE L’OFFICE DU NIGER ?

« Dans les meilleurs délais, vous aurez de bonnes informations, inchallah ». Voilà la phrase prononcée par le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, dans la matinée du mardi 16 juillet 2019,

dans la salle de conférence de l’Office du Niger lors d’une séance de travail avec le personnel de cette entreprise. A analysant les propos du ministre, l’on comprend aisément qu’il réfléchit très fort au moyen de soulager les paysans de l’Office du Niger qui souffrent de l’insuffisance d’engrais à l’orée de la campagne agricole 2019/2020.  
Face à l’interpellation des paysans, en plus du plaidoyer du Président directeur général de l’Office, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, les plus hautes autorités semblent prendre la préoccupation des paysans à bras-le-corps afin de trouver une sortie par le haut, surtout en zone Office du Niger, à ce que l’on peut appeler la crise des engrais. Excès d’optimisme ou pas, tous dans la salle ont perçu dans les propos du ministre Moulaye Ahmed Boubacar l’espoir qu’une fumée blanche apparaitra bientôt aux paysans du géant de la riziculture qui produit la moitié de la production nationale en riz avec plus de 800.000 tonnes par an.  
Le ministre de l’Agriculture s’est en effet montré combattif et déterminé pour l’atteinte des objectifs. « L’Office du Niger est stratégique pour l’Etat » a-t-il rappelé avant de souligner : « et le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, le Dr Boubou Cissé, sont aussi engagés (que lui) pour aider l’Office du Niger à faire face à la campagne agricole 2019/2020 ».  
En conclusion, il a promis de venir fréquemment à l’Office du Niger car, assure-t-il, « je crois en cette entreprise, je pense qu’avec elle, le Mali peut avancer dans la lutte contre l’insécurité alimentaire ».
Ces paroles encourageantes de Moulaye Ahmed Boubacar ont été prononcées en présence de Bakary Togola, le président de l’APCAM, Oumar Maïga, le Directeur national de l’Agriculture, et Salif Sangaré, le Directeur général de l’Office Riz Ségou. Et, visiblement, le ton et la teneur du propos ont fait beaucoup de bien au moral de tous.


Moriba SANOGO
Service Communication ON

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция