fren

Campagne agricole 2019/2020 : UNE PANOPLIE DE MESURES POUR BATTRE TOUS LES RECORDS

L’objectif global du plan de campagne agricole 2019/2020 est de renforcer la contribution de l’Office du Niger à la réalisation de la souveraineté alimentaire et nutritionnelle du Mali. Pour l’atteindre, un accent majeur doit être mis

sur l’accélération du rythme des aménagements, la maintenance des réseaux hydrauliques, l’intensification et la diversification des productions, la mécanisation agricole, la promotion et l’intégration des chaines de valeurs des productions végétales et animales.
En matière d’aménagements et de réhabilitation, il est ainsi prévu de réhabiliter 4 401 ha d’anciens périmètres et d’aménager 4 230 ha nouveaux dont 1 730 seront disponibles pour la campagne agricole 2019/2020.
Pour la gestion de l’eau et la maintenance des infrastructures hydrauliques, différentes activités sont prévues dans le programme annuel d’entretien 2019, pour un montant 5 391 258 495 Fcfa. Elles permettront d’améliorer l’efficience du réseau et de fournir un bon service de l’eau aux exploitants agricoles.
En riziculture, les objectifs de superficies de la campagne agricole 2019/2020 sont de 140 220,74 ha (dont 127 577,74 ha en saison et 12 643 ha en contre-saison) pour une production attendue de 873 774,23 tonnes de riz paddy avec un rendement moyen de 6,23 t/ha (dont 6,32 t/ha en saison d’hivernage et 5,37 t/ha en contre-saison).
En cultures maraichères et de diversification, il est prévu de mettre en valeur, toutes spéculations confondues, 17 097 ha pour une production de 434 112 tonnes. L’échalote, la spéculation maraichère dominante, sera pratiquée sur 8 210 ha pour une production de 275 725 tonnes. La pomme de terre va occuper 1 880 ha pour une production de 65 800 tonnes. La maïsiculture va concerner 1 980 ha pour une production de 11 255 tonnes.
Dans le domaine de la pisciculture, la production attendue est de 1 722,6 tonnes de poissons frais provenant de l’exploitation de 250 cages flottantes, de 325 étangs piscicoles, de 40 ha de rizipisciculture et de 123 emprunts et mares.
Le secteur de l’élevage prévoit 39 465 têtes en embouche bovine, 27 052 têtes en embouche ovine et 632 600 litres en production laitière. L’aviculture va concerner 2 550 poulets de chair, 2 200 pondeuses pour une production de 594 000 œufs.
La stratégie d’intervention de l’Office du Niger est axée sur le renforcement des capacités des producteurs et de leurs organisations, des agents d’encadrement et des relations de type partenariat public-privé avec tous les acteurs intervenant dans les filières agricoles.

 

 

Bamoye KEITA

Directeur de l’Appui au Monde Rural

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция