fren

Lutte contre les oiseaux granivores à Nioro du Sahel : Le Ministère de l’Agriculture vole au secours des paysans

Le Ministère de l’Agriculture à travers l’Office de Protection des Végétaux appuie les paysans du Cercle de Nioro du Sahel notamment des communes de Gogui, Diarra et Gnéréré, situées à la frontière mauritanienne.

Leurs champs ont été envahis par les oiseaux granivores et non des criquets pèlerins comme l’ont annoncé certains. Après un combat gagné contre la chenille légionnaire dans la région de Sikasso, le Ministère de l’Agriculture a engagé un autre combat sans précédent contre les oiseaux granivores qui coupent le sommeil aux paysans du Cercle de Nioro du Sahel, dans la région de Kayes.‘’La chasse aux oiseaux granivores dans leurs nids’’, tel est le nom qu’on peut donner à l’opération de pulvérisation des sites où se trouvent ces oiseaux de petite taille. L’opération a été lancée avec succès le samedi dernier dans la commune de Diarra où se situe le plus grand site d’hébergement des oiseaux. Les populations ont beaucoup apprécié cette action du gouvernement à travers le Ministère de l’Agriculture.
« A cause de ces oiseaux, il n’y a pas eu de récoltes l’année dernière dans ces zones de Nioro du Sahel. Avec cette opération, les paysans des zones touchées sont confiants qu’il y’aura des récoltes cette année »,  a indiqué le chef secteur de l’Office de Protection des Végétaux du cercle de Nioro du Sahel, M. Abdoul Coulibaly.
Le maire de la commune de Diarra, M. Cheickna Coulibaly, le conseiller municipal de la commune de Gogui, M. Mahamadou Badiaga et l’ensemble des propriétaires de champs ont apprécié l’intervention de l’Etat, diligentée par le Ministère de l’Agriculture et exécuté par l’Office de Protection des Végétaux.
« Cette année, quand nous avons lancé l’alerte à travers le chef secteur de l’Office, l’Etat a immédiatement intervenu à temps. La pulvérisation de ces trois sites où se trouvent les oiseaux, nous réconforte et nous donne de l’espoir d’une bonne récolte », se réjoui M. Badiaga.
Selon  le maire de la commune de Diarra, M. Cheickna Coulibaly, depuis les premiers traitements, un calme a été constaté au niveau des champs. « Nous sommes très ravis de cette opération. Nos impressions sont très bonnes et nous sommes satisfaits dans la mesure où cette opération aura un impact dans toute la zone », ajoute-t-il.
Les oiseaux granivores sont une véritable menace pour les cultures notamment les céréales. « Nous avons jugé nécessaire d’intervenir. Nos équipes sont mobilisées pour le traitement. Les premiers résultats sont satisfaisants », a déclaré le Directeur Général de l’Office de Protection des Végétaux, M. Demba Diallo.
Le représentant du ministre de l’Agriculture, M. Seydou Diakité, chef de cabinet dudit département dira que pour lutter contre ces prédateurs, des brigades villageoises ont été constituées dans le cercle de Nioro du Sahel pour épauler l’OPV dans sa mission.
« Nous avons été alertés par les paysans de la présence dans certaines zones des oiseaux granivores. Nous sommes venus sur terrain et nous avons constaté effectivement une recrudescence des oiseaux granivores dans ces zones du cercle de Nioro du Sahel. Cette année, nous allons faire tout pour que les récoltes soient sécurisées », a promis M. Seydou Diakité.

Source : Tjikan

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция