Conseil Supérieur de l’Agriculture à Ségou : 500 tracteurs et des équipements agricoles en vue - Office du Niger
fren

Conseil Supérieur de l’Agriculture à Ségou : 500 tracteurs et des équipements agricoles en vue

Après la fructueuse opération des 1000 tracteurs de la campagne agricole 2015-2016 ayant eu comme retombées : le Mali classé 1er pays de producteur de coton dans la zone CEDEAO, 1er pays africain ayant investi 15% du budget

national dans l’agriculture, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita s’apprête encore à faire vibrer le cœur des paysans de joie en leur octroyant pour la campagne 2018-2019, 500 tracteurs et leurs équipements complets.
C’est du moins, une des bonnes nouvelles que le président de la République va annoncer aux paysans du Mali au cours du Conseil Supérieur de l’Agriculture qui se tiendra à Ségou sous sa présidence le 25 avril. Déjà, les préparatifs vont bon train sous le leadership du ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé.
En effet, cette année, l’Etat malien va mettre à la disposition des agriculteurs, un large choix de matériels agricoles. Cela dans le but de faire bénéficier le plus grand nombre de Maliens évoluant dans le monde rural. Ainsi, il y’a des tracteurs, des motoculteurs, des batteuses, des semoirs, des charrettes et des décortiqueuses…
« Ce sont les paysans eux-mêmes qui ont demandé de diversifier les équipements agricoles selon leurs besoins et que le tout ne soit pas des tracteurs. Le tout sera subventionné par l’Etat à 50% », a expliqué le ministre de l’Agriculture.
Depuis son arrivée à la tête du Mali, le Chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keita, s’est engagé en faveur du développement rural en accordant à ce secteur, 15% du budget national depuis 2015.
Cet engagement en faveur du monde rural est non seulement le gage de la volonté et la preuve du dévouement du président IBK de faire du Mali, le grenier de l’Afrique. Mais aussi de faire de l’Agriculture, le moteur de développement et de la lutte contre la pauvreté.
Aussi, l’on peut dire que l’agriculture malienne a connu un coup d’accélérateur depuis l’arrivée du président Ibrahim Boubacar Keita à la tête du Mali. Le gouvernement du Mali a mis en place des stratégies visant à développer à la fois les cultures vivrières et les autres, les cultures sous pluies et les aménagements hydrauliques et pour augmenter les surfaces cultivées et leurs rendements.
Source: Le Tjikan

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция