Insécurité alimentaire au Mali : Tout le stock national de sécurité alimentaire sera servi - Office du Niger
fren

Insécurité alimentaire au Mali : Tout le stock national de sécurité alimentaire sera servi

Pendant la période de soudure, de juin à août 2018, plus de 3 millions de personnes (soit 18, 10%) de la population analysée vivront sous stress, dans le besoin d’un appui alimentaire. Mais leur situation est moins alarmante, comparée

à des celle des 932 651 personnes (soit 4, 94%) de la population en phase crise. Toutes ces populations affectées seront reparties entre 591 communes du pays. Pour la première fois, tout le stock national de sécurité alimentaire leur sera servi.
Cette précarité est due à l’insuffisance des pluies en début de la campagne agricole passée et l’arrêt précoce des pluies en septembre. La faiblesse de la crue, les dégâts des ennemis des cultures et l’insécurité au centre et au nord du pays sont aussi des facteurs de l’insécurité alimentaire. «La production céréalière nationale a été plus ou moins moyenne avec des cas de mauvaises voire de très mauvaises récoltes dans plusieurs circonscriptions du pays », a commenté Oumar Ibrahim Touré, le ministre commissaire à la sécurité alimentaire.
Selon le commissaire à la sécurité alimentaire, l’approvisionnement des marchés en céréales locales et importées est pour le moment normal exception faite des perturbations observées dans la circulation des personnes et des biens au centre et au nord du pays. Des actions d’assistance et de relèvement sont ainsi prévues : distribution alimentaire gratuite, renforcement de la résilience des populations face aux chocs, la mise en place des actions de cash transfert et la reconstitution du cheptel, entre autres.
Durant la période de soudure, le Commissariat à la sécurité alimentaire s’attellera à la mise en œuvre des opérations de distribution gratuites, des ventes d’intervention en riz, mil et sorgho. Il y aura aussi la mise à la disposition des éleveurs de l’aliment bétail à prix subventionné dans les zones identifiées pour cela. Aux termes des achats, l’OPAM 33 251 tonnes de céréales, et 31 464 tonnes de céréales seront distribuées.
Déjà, les ventes d’intervention ont été menées par l’OPAM. Ces interventions se poursuivront activement dans les régions de Kayes, Tombouctou, Gao et Ménaka en raison de l’ampleur de la crise. Le restant du stock national de sécurité, environ 1 800 tonnes, pourra être vendu d’ici la fin de la soudure. Le stock national de sécurité sera, pour la première fois depuis sa création, à zéro tonne, selon Oumar Ibrahim Touré.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Влажные стены, фундамент? Вам нужна проникающая гидроизоляция