GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Lundi, 28 Décembre 2015 00:00

LE CONTRAT PLAN ÉTAT - OFFICE DU NIGER - EXPLOITANTS AGRICOLES AU CRIBLE
La 3ème réunion du Comité de suivi du contrat plan 2014-2018 s’est déroulée le lundi 28 décembre dernier à la Direction Générale de l’Office du Niger à Ségou sous la présidence de M. Sidiki Traoré, président dudit comité et Directeur National de la Planification et du Développement au Ministère de l’Économie et des Finances. Dans son discours de bienvenue, le PDG de l’Office du Niger, M. Ilias Dogoloum Goro a fait savoir que ce Contrat plan entre l’État, l’Office du Niger et les exploitants agricoles pour la période 2014 – 2018, tout comme les précédents, a pour but de contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire et à lutter contre la pauvreté au Mali, par une croissance économique accrue avec l’ambition de faire de l’Office du Niger un agropole avant de continuer : « Les résultats partiels au 30 novembre 2015 nous donnent une superficie mise en culture en casier de 96 141 ha en 2014. Il faut cependant déplorer la non réalisation de 7.374 ha des casiers de Touraba de Seribabougou et de Molodo…Malgré ces difficultés révélées le point d’exécution des recommandations, est très satisfaisant. Notamment la poursuite de la mécanisation agricole à travers le financement du Programme d’appui à la Productivité agricole au Mali. Dans ce cadre l’Office du Niger a reçu du PAPAM 135 semoirs Philippins et moissonneuses batteuses ; le dossier N Sukala est en cours de traitement ; la dotation budgétaire de l’État s’améliore d’année en année ; la représentativité des femmes au niveau des décisions de la gouvernance est en bonne voie la preuve deux femmes sont élues dans les comités paritaires et quant au respect de l’environnement et le contrôle des produits chimiques des spécialistes de la boite bien équipés sont déjà au four et moulin dans le delta intérieur. En plus de l’exécution correcte des recommandations quelques faits majeurs ont émaillé l’exercice 2015 entre autres l’arrivé des nouveaux partenaires stratégiques ; la conclusion de nombreux protocoles d’accord et contrat clé à main avec comme effet l’extension des superficies d’aménager à 350.000 ha à l’horizon 2020 ; la poursuite de l’élevage intensif, la visite du chef de l’État dans la zone ; l’opérationnalisation du test de recouvrement de la redevance eau à partir de Orange Money. .. ». C’est pourquoi avant de clore ses propos le PDG de l’Office du Niger a salué les efforts du gouvernement dans son soutien indéfectible de l’Agriculture avec le rehaussement de la part du budget national de 10 à 15% et de l’opération 1000 tracteurs. Quant au président du comité de suivi de la mise en œuvre du contrat-plan M. Sidiki Traoré il a, pour sa part, félicité tous les acteurs impliqués pour leur constance dans l’atteinte des objectifs d’ici l’horizon 2018.

 
Joomla Templates by Joomlashack