GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Mercredi, 02 Mai 2018 00:00

Markala : Le président IBK satisfait des travaux de réhabilitation du barrage

Visite_IBK ON maliLe barrage de Markala a pris un nouveau visage grâce au financement d’un montant de 1 milliard FCFA accordé par le président de la République. Ce montant a permis aujourd’hui de rénover le barrage de Markala et de le doter de caméras de surveillance. Il a été visité par IBK qui a pu constater avec satisfaction, les travaux réalisés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a visité le 26 avril dernier, le barrage de Markala. Il était accompagné des membres du gouvernement notamment le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé.
Cette visite du président de la République a permis à la délégation d’apprécier les installations qui sont très bien entretenues et d’évaluer le bilan des réalisations du fonds spécial mis à la disposition de l’Office du Niger dans le cadre de l’entretien dudit barrage.
Les réalisations faites sont l’installation de système de vidéosurveillance du barrage, les travaux de peinture, les travaux de correction des affouillements sous la passe à poisson et de protection en enrochement du guide-eau aval de la rive gauche sans oublier les travaux de protection des installations électriques effectués et l’aménagement de la piste et de l’espace d’exposition devant les bureaux pour leur sécurisation et l’embellissement de l’ouvrage. Il y’a aussi la réhabilitation de la chaussée du pont barrage de Markala, les travaux de réhabilitation du poste des gardes au barrage ainsi que la fourniture de Talkie-walkie pour l’escadron 4/1 de la gendarmerie de Markala.
Dans le nouveau plan de rénovation, le dispositif sécuritaire est pris très au sérieux par l’installation de caméras de surveillance en amont et en aval de part et d’autre du barrage de Markala.Barrage renové
« En tout, il y a 16 caméras de surveillance qui permettent de surveiller convenablement les alentours du barrage de Markala, de Point A et de Tio », a expliqué le PDG de l’Office du Niger.
Lors de cette visite, la délégation présidentielle a eu droit à une séance de simulation qui a été présentée par le comité de gestion dans la salle de vidéosurveillance. Toute chose qui a rassuré le président de la République et sa délégation car le barrage de Markala constitue le point névralgique de l’Office du Niger et la survie des populations de ladite zone en est largement dépendante.
« Long de 8 km, le canal de navigation du barrage prend son origine sur la rive droite du fleuve Niger à 2 km du barrage en contournant la ville de Markala pour rejoindre Tio. Il est équipé d’une écluse qui permet aux bateaux de pouvoir naviguer de l’amont vers l’aval et vice-versa », a ajouté le PDG de l’Office du Niger, M. M’Baré.
Caractéristiques principales du barrage
Au cours de sa visite, les caractéristiques principales du barrage de Markala ont été présentées au président de la République et à sa délégation, notamment le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, qui assurait la supervision des travaux de réhabilitation du barrage.
Selon la Direction de l’Office du Niger, le barrage mobile de l’Office a une longueur de 816,56 m et le barrage fixe mesure 1813,00 m. Les passes courantes ont 12 unités de 55.00ml et les passes de rive ont 2 unités de 53.43ml.
Le déblai du barrage mobile mesure 180 m3 tandisque celui du barrage fixe fait 7000 m3. Le remblai du barrage mobile a une capacité de 23.000 m3 et celui du barrage fixe a une capacité de 885.000 m3. Le béton a un volume de 90.000 m3 et le pont de la charpente métallique prend 3.460 tonnes, tandisque les palplanches métalliques peuvent prendre jusqu’à 2000 tonnes.
En effet, situé sur le fleuve Niger à 275 km de Bamako et 35 km en aval de la ville de Ségou, le barrage de Markala est présenté comme la pièce maîtresse des aménagements hydro-agricoles de l’Office du Niger.
A noter que le barrage de Markala a été construit en 1945 et mis en service en 1947. Le barrage et ses infrastructures annexes ont été entièrement réhabilités en 1997 et jusqu’au jour d’aujourd’hui, ils sont dans un état satisfaisant.

 

Source : Le Tjikan

 
Joomla Templates by Joomlashack