GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Vendredi, 06 Avril 2018 09:47

Recherche et le Développement Agricoles en Afrique de l’Ouest : Processus de transformation des CNS en CRE

Dans un communiqué de presse en date du 3 avril, le Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF) annonce qu’il organise du 05 au 07 avril 2018 à l’hôtel « Les Amaryllis de Saly Portudal » (Sénégal) un atelier de restitution des conclusions de la seconde évaluation des Centres Nationaux de Spécialisation (CNS), dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO).

L’objectif principal de l’atelier est de partager les conclusions de la seconde évaluation des CNS dans leur processus de maturation en CRE, (Centres régionaux d’Excellence), de discuter des questions pendantes et convenir des étapes suivantes dans le cadre de ce processus de transformation des CNS en CRE.

Plusieurs responsables des institutions nationales (Ministres, Secrétaires généraux, Directeurs, etc.), les coordonnateurs nationaux PPAAO, des Centres Nationaux de Spécialisation (CNS), des représentants de la CEDEAO, de la Banque Mondiale, du Secrétariat Exécutif du CORAF et des personnes ressources prendront part à cette rencontre.

En effet, dans le cadre de la deuxième composante du PPAAO et pour répondre à la nécessité de mutualisation des ressources de recherche et développement agricoles de la sous-région, neuf (9) CNS ont été mis en place autour des filières prioritaires identifiées à partir d’une étude commanditée par le CORAF.

Ces CNS sont : le CNS Céréales Sèches Sénégal, le CNS Riz Mali, le CNS Racines et Tubercules Ghana, le CNS Bananes plantains Côte d’Ivoire, le CNS Fruits et Légumes Burkina Faso, le CNS Aquaculture-Nigéria, le CNS Maïs Bénin, le CNS Riz de Mangrove-Sierra Léone, le CNS Bétail et Viande Niger.

Dans le cadre du processus d’accompagnement des CNS en Centres Régionaux d’Excellence, le CORAF a commandité deux évaluations du degré de maturation de ces CNS en CRE respectivement en 2015 et 2017. Cette évaluation a permis d’identifier les progrès réalisés par chaque CNS en vue de son évolution en CRE et les plans mis en œuvre pour atteindre cet objectif.

A propos du PPAAO

Le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) a été initié par la CEDEAO avec l’appui financier de la Banque Mondiale et des pays participants pour soutenir la coopération régionale en matière d’agriculture en Afrique de l’Ouest. L’objectif du programme est « d’intensifier la production, la diffusion et l’adoption des technologies améliorées dans les filières agricoles prioritaires des pays participants en rapport avec l’ECOWAP, la politique agricole de la CEDEAO ». La coordination régionale du PPAAO est confiée au CORAF. D’une durée de 10 ans, le PPAAO est constitué d’une série de Prêts Programmatiques Adaptatifs (APL) et est exécuté en deux phases de 5 ans pour chaque pays. Présentement, trois séries de PPAAO sont en cours de mise en œuvre : le PPAAO 2A qui regroupe le Mali, le Sénégal et le Ghana, le PPAAO 1B, qui regroupe le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Nigéria, et le PPAAO 1C, qui comprend le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, le Libéria, le Niger, la Sierra Leone et le Togo. Le programme comporte quatre composantes : (i) Renforcement des Conditions propices à la Coopération Régionale en matière de Développement, Dissémination et Adoption des Technologies Agricoles, (ii) Renforcement des Systèmes Nationaux de Recherche à travers la création des Centres Nationaux de Spécialisation, (iii) Appui du Développement, de Dissémination et de l’Adoption des Technologies à la Demande, (iv) Gestion et coordination du projet.


Source: Le Challenger

 
Joomla Templates by Joomlashack