GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Lundi, 12 Mars 2018 12:56

Le Mali mise sur une production rizicole de 3,14 millions de tonnes en 2018/2019

(Agence Ecofin) - En 2018/2019, le Mali compte faire rentrer une récolte record de 3,14 millions de tonnes de riz, soit une hausse de plus de 7,5% par rapport au résultat de la saison dernière (2,92 millions de tonnes). L’annonce a été faite par le Ministère du développement rural.

D’après Commodafrica qui rapporte l’information, la croissance de la production sera tributaire de la progression des rendements au lieu de l’agrandissement des superficies ainsi que d’une meilleure disponibilité et d’une utilisation efficace des engrais et des semences par les exploitants.

La filière rizicole représente l’une des réussites du Mali. Deuxième producteur de la céréale d’Afrique de l’Ouest derrière le Nigéria, le pays est l’un des rares du continent à être autosuffisant.

La culture de la graminée se fait principalement le long du fleuve Niger, dans les régions de Ségou et de Mopti.

La saison rizicole malienne englobe une phase production qui va de mai à octobre, et une phase de commercialisation qui court d’octobre à mars.

Source : Agence Ecofin

 
Joomla Templates by Joomlashack