GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Jeudi, 02 Novembre 2017 15:23

Forte hausse des surfaces de pomme de terre en 2017

L’Office du Niger contribue à 60% de la production nationale

Selon une analyse prospective du journal le paysan, une forte hausse des superficies de pomme de terre est en perspective dans la zone Office du Niger au cours de la contre saison prochaine. Il ressort des chiffres des productions obtenues en 2016/2017 que l’Office du Niger a réalisé 40 583 tonnes de produits de diversification dont 28 930 tonnes de pomme de terre, soit 60% de la production nationale.

Alors que les surfaces de céréales (riz) connaitront une large diminution pendant la contre saison 2017, le quota de la pomme terre pourra entraîner une hausse de plus de 25 % des surfaces totales à emblaver pour la contre saison à venir dans la zone Office du Niger.

Le premier coût vient d’être donné par le Complexe Agropastorale et Industriel (C.A.I) installé sur les terres de l’Office du Niger dans la zone de Sanamadougou.

Cette entreprise Agricole qui avait prévu initialement dans leur plan de campagne, une superficie totale de 150 hectares pour la pomme de terre se trouve à la date d’aujourd’hui, à une revue en hausse cette prévision initiale jusqu’à une superficie de 250 hectares soit une augmentation de 100 hectares pour la seule spéculation pomme de terre soit une augmentation de 30% par rapport à la campagne précédente.

Dans les jours à venir, l’Office du Niger à travers sa Direction Générale, pourrait suivre la même dynamique d’augmentation des superficies destinées à la pomme de terre.

La culture de la pomme de terre au Mali continue de donner des résultats probants à travers la variété fétiche Finlandaise, la Puikula… qui atteint un potentiel de production de 40 à 80 tonnes à l’hectare.

Consommée depuis plus de 100 ans au Mali, la pomme de terre est rapidement devenue le légume préféré des Maliens. La pomme de terre se prête à tous types de cuissons et de recettes, qui facilitent son intégration dans notre alimentation quotidienne. Et ne vous en privez surtout pas : c’est un véritable concentré d’énergie et de vitamines.

 
Joomla Templates by Joomlashack