GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Jeudi, 21 Septembre 2017 12:14

Office du Niger : Les femmes de M’Bèwani remercient le président IBK pour les repiqueuses


Sur les 3000 repiqueuses offertes par le président de la République à l’Office du Niger à la demande des femmes, la zone rizicole de M’Bèwani a reçu 280 sur lesquelles, 275 ont été montées et reparties entre les 28 associations féminines de la zone.
Des démonstrations de repiquage ont été effectuées chez un certain nombre d’exploitants notamment M. Dramane Coulibaly dont la parcelle a été visitée par le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé le week-end dernier à Zanfina, accompagné d’une forte délégation.


Au champ, la délégation ministérielle a été accueillie chaleureusement par une foule de femmes. Au nom de toutes ces braves femmes, leur présidente, Mme Fatouma Samaké, a chargé le ministre de l’Agriculture de transmettre leurs remerciements au président IBK pour avoir offert aux femmes de l’Office du Niger, des équipements modernes pour leurs activités.
« Vraiment, nous remercions le président de la République IBK et son ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, pour nous avoir offert ces repiqueuses qui nous permettront désormais de gagner plus de temps. Nous sommes très heureuses de cette visite », s’est réjouie Mme Samaké. Qui dira plus loin qu’elles n’ont eu aucun problème avec ces équipements jusqu’ici grâce aux bons conseils de l’équipe d’encadrement technique.
La parcelle de production de semence de riz de Madou Traoré à Hèrèmakono et celle de Mme Koura Tangara de Dossékèla ont été également visitées par la délégation ministérielle.
Les visiteurs ont été aussi dans la parcelle de démonstration de l’utilisation de semoir fabriqué par SOCAFON à Choubougou. Cependant, si les autres producteurs n’ont souligné aucune difficulté au ministre de l’Agriculture, les responsables de SOCAFON ont exprimé leur inquiétude par rapport à la qualité des semences.
Selon eux, ce problème risque de réduire le rendement à l’hectare à l’Office du Niger.
« Nous prendrons toutes nos responsabilités pour trouver une solution à ce problème d’ici la campagne prochaine », a promis le ministre de l’Agriculture Dr Nango Dembélé.

 

Source: Tjikan

 
Joomla Templates by Joomlashack