GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Lundi, 29 Mai 2017 11:33

Journée du paysan à Ségou : IBK a plaidé pour une hausse de 2% du budget agricole

Le président de la République, son Excellence IBK, a présidé la 13ème édition de la journée du paysan hier jeudi à Ségou. L’occasion a été pour lui de demander au ministre de l’économie et des finances, d’augmenter le budget agricole de 2% et d’exiger plus de transparence dans l’attribution des marchés des intrants agricoles. Avant de lancer la campagne agricole 2017-2018. Cette 13ème édition de la journée du paysan est placée sous le thème: “Investir dans l’emploi des jeunes en milieu rural” dont I ‘objectif est de “poursuivre le dialogue entre le président de la République et les producteurs agricoles autour des préoccupations majeures, relatives à la définition et à la mise en œuvre des politiques de développement du secteur agricole”. Elle a réuni le monde paysan ce jeudi 25 mai 2017 à Ségou, capitale agricole du Mali. Plusieurs membres du gouvernement ont effectué ce déplacement. Le choix du thème répond au développement d’une politique spécifique en faveur de la jeunesse rurale, figurant dans les 10 axes prioritaires envisagés par le Président de la République pour la promotion de la jeunesse malienne, singulièrement la création de 200.000 emplois. A Ségou, le Chef de l’Etat a indiqué que le développement du Mali lui tient à cœur et lui coupe le sommeil. « Je suis fou du Mali », a-t-il affirmé pour témoigner combien il entend relever les défis auxquels notre pays est confronté, notamment dans le secteur agricole pour assurer la sécurité alimentaire. Ainsi, le Chef de l’Etat a plaidé pour une augmentation de 2% du budget agricole qui est actuellement à 15% du budget national. Le Président IBK a également exigé plus de transparence dans la distribution des marchés des intrants agricoles. La journée a par ailleurs permis au Chef de l’Etat de remettre des équipements agricoles aux paysans, parmi lesquelles 3000 repiqueuses aux femmes. Après les visites de stands et échanges avec les expositeurs agricoles, Ibrahim Boubacar Kéita a partagé un repas avec le monde paysan, avant de procéder au lancement de la campagne agricole 2017-2018. Une telle décision politique du Chef de l’Etat permet de réinstaurer l’Honneur du Mali et le Bonheur des Maliens, conformément son projet de société « Le Mali d’Abord ». C’est la lutte contre la famine et l’offre de milliers d’emplois aux jeunes qui sont engagées.

Source L’Observatoire

 
Joomla Templates by Joomlashack