GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Vendredi, 05 Mai 2017 12:36

COOPERATION AGRICOLE : LA BAD S’IMPREGNE DES REALISTES A L’OFFICE DU NIGER AFIN DE MIEUX ORIENTER SES ACTIONS

La direction générale de l’office du Niger, sous la houlette du DAF, Oumar Touré qui assure l’intérim, a reçu, ce mercredi 03 mai 2017, une délégation de la banque africaine de développement, conduite par Mme Christine Lewis, conseillère supérieure et l’un des administrateurs à la banque africaine de développement représentant la suisse, le Portugal, l’Allemagne et puis le Luxembourg au sein du conseil d’administration de la BAD.

Les deux parties (la délégation de la banque africaine de développement et la direction générale de l’office du Niger) ont tenu une séance de travail dans la salle de conférence de la direction générale de l’office du Niger.

Au cours de cette séance, les échanges ont été portés sur l’état de lieu de la mise en œuvre de projets et programmes financés par la BAD, l’efficacité de ces financements ainsi que les informations sur la gestion du foncier et de l’eau en zone office du Niger.

 

A l’issu des échanges, les deux parties ont exprimé toute leur satisfaction à cette visite. Pour la chef de la délégation de la BAD, Mme Christine Lewis, « cette visite nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement de l’Office du Niger, le programme encours de mise œuvre dans la zone office du Niger, notamment le financement de l’usine moulin moderne du Mali (M3) pour un montant de 35 milliards, ainsi que les défis qui attendent l’office du Niger à long terme ». Ces éléments issus de cette visite vont servir d’outil stratégique pour Mme Christine Lewis et sa délégation de mieux orienter conséquemment ses appuis à l’office du Niger lors du prochain conseil d’administration de la BAD.

Source : SCOM/ON

 
Joomla Templates by Joomlashack