GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Mardi, 10 Janvier 2017 13:00

OFFICE DU NIGER : Session Ordinaire du 38ème Conseil d’Administration.

La 38ème Session Ordinaire du Conseil d’Administration de l’Office du Niger, s’est tenue ce matin mercredi 14 décembre dans la salle de conférence de la Direction Générale de l’Office du Niger sous la présidence de Dr Mamadou M’baré Coulibaly, Président Directeur Général.

 

Dans son allocution d’ouverture, Docteur Mamadou M’baré Coulibaly après avoir souhaité la bienvenue aux membres du conseil d’administration, a salué la bonne exécution du contrat plan en cours, qui permettra de renforcer la place de l’Office du Niger dans l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, dans la création de richesses et d’emplois en milieu rural et urbain.

Selon le Dr Mamadou M’baré Coulibaly, Ce renforcement du rôle de l’Office du Niger, doit se traduire par un accroissement du rythme des aménagements, l’intensification et la diversification des productions agricoles, une meilleure intégration des activités agro-sylvo-pastorales et halieutiques, le renforcement des capacités des organisations paysannes et l’administration de l’Office du Niger.

 

A l’examen des documents soumis au conseil, notamment le rapport de gestion 2015, le procès-verbal du 37ème conseil d’administration, les états financiers, le rapport du commissaire aux comptes…   Il a été prouver la réalisation d’un certains d’activités dont :

-          Sur le plan des aménagements ; 14 824 hectares ont été aménagés.

-          Sur le plan agricole, au cours de la campagne agricole 2015/2016, En riziculture, 118 149 hectares ont été réalisés pour une production de 708 421 tonnes de paddy contre 690 132 tonne de paddy la campagne précédente soit une augmentation de 18 289 tonnes avec un rendement moyen de 6tonnes à l’hectare.  En maraichage, la superficie la superficie réalisée a été totalisée pour les principales spéculations (échalote, tomate, ail, piment, gombo…) de 9 740 hectares. L’échalote/oignon constitue la culture dominatrice avec 7 263 hectares pour une production de 229 891 tonnes. En culture de diversification les réalisations ont porté sur la pomme de terre sur 1 112 hectares, le manioc sur 119 hectares, le maïs sur 1 608 hectares, le mil sur 688 hectares, le sorgho sur 382 hectares, le niébé sur 549 hectares, l’arachide sur 554 hectares et le blé sur 110 hectares. S’agissant la pisciculture, 23 cages flottantes ont été empoissonnées pour une production de 80 tonnes.

Les états financiers 2015, soumis à l’appréciation des membres du conseil d’administration, se caractérise au 31 décembre 2015 avec un chiffre d’affaires de 6 161 550 429 FCFA, un résultat net de 63 545 999 FCFA et un total bilan de 108 619 025 972 FCFA.

En ce qui concerne les recommandations, le 37ème conseil avait recommandé à la Direction de l’Office du Niger d’Etablir des contrats avec les exploitants agricoles dans les hors casiers ; il a recommandé également la finalisation de la relecture du manuel de procédures dans les meilleurs délais ; ainsi les points d’exécutions des deux recommandations ont été apportés par le Président Directeur Général comme suite :

-          Concernant les hors casiers ; une évaluation des superficies en hors casiers est en cours. Dans cette démarche, la Direction Générale a entrepris à travers les Directions des zones des séances de sensibilisations afin d’obtenir l’adhésion des exploitants en hors casiers dans le but de les enregistrer à travers des contrats annuels.

-          Concernant la relecture du manuel ; A la suite des insuffisances soulignées par le commissaire aux comptes sur le manuel de procédures, le conseil d’administration, dans sa 36ème session ordinaire, a recommandé cette relecture. C’est ainsi que par décision N°128/PDG-DAF-SA du 11 juin 2015, une commission composée des cadres de différentes disciplines a été mise en place pour la circonstance. Le projet de manuel de procédure issu des travaux de cette commission a été transmis à la Direction Générale du contrôle des services publics (présidente de la commission nationale de validation des manuels) en neuf copies et sur support électronique par la lettre N°1020/PDG-ON du 06 septembre 2016. Nous attendons leurs observations en vue de produire la version définitive de ce document.

Cette 38ème session s’est déroulée dans des bonne condition, elle a permis à certains nouveaux administrateurs notamment le PDG de l’Office du Niger de faire connaissance.

A l’issue de la rencontre, le conseil a adopté les documents qui leur a été soumis et formulé des recommandations.

SOURCE : SCOM/ON

 
Joomla Templates by Joomlashack