GENERALITES SUR L'OFFICE DU NIGER

HOME
PRESENTATION
HISTORIQUE
LES MISSIONS
LES PERSPECTIVES

LE S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le barrage de Markala

LA G.E.D DE L'OFFICE DU NIGER

Plusieurs centaines
de documents
dans la G.E.D
de l'Office du Niger

LA GESTION DE L’EAU

R.I.D.O.N

RECUPERATION  ET
INTEGRATION DES
DONNEES DE
L'OFFICE DU NIGER


L'approche full web
du système d'information
de l'Office du Niger

S.I.G DE L'OFFICE DU NIGER

Le réseau primaire est composé du barrage de Markala, du canal adducteur
et de trois systèmes hydrauliques à partir du Point A.


Le système du Sahel (irrigue les zones de Molodo, Niono, N'Débougou et Kouroumari).

Le système du Macina (irrigue la zone de Macina et la concession de canne à sucre de SOSUMAR).

Le système Costes Ongoïba (irrigue la zone de M'Béwani et la concession de canne à sucre de SUKALA).

Imprimer Envoyer
Mardi, 11 Octobre 2016 12:33

VISITE DU PDG DE L'OFFICE DU NIGER DANS LES ZONES DE PRODUCTION
Le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’baré Coulibaly a entamé du 19 au 27 Septembre 2016 une mission de visite dans les zones de production de l’Office du Niger en vue de prendre non seulement un premier contact avec les producteurs après sa nomination, mais aussi de suivre l’évolution de la campagne agricole 2016-2017 en cours. A cet effet, le Président Directeur Général de l’Office du Niger accompagné d’une forte délégation comprenant : - Tous ses directeurs spécialisés et chefs services rattachés ; - Les délégués généraux des producteurs, le représentant de la chambre d’agriculture régionale ; - Les Éléments de la sécurité et la Presse publique et privée ; La délégation a été assistée par localité les différents Maires, Préfets Sous-Préfets, Présidents des Conseils de Cercles… Le Président Directeur Général et sa délégation ont effectué la présente mission sur toutes les zones de production de l’Office du Niger dans des conditions de quiétude totale. La présente mission s’est déroulée en quartes étapes essentielles qui sont :

ETAPE I : Elle a concerné le cercle de Macina, qui regroupe la zone de production de Ké-Macina et la zone de production de Kolongotomo.

ETAPE II : Elle s’est effectuée dans le cercle de Niono. Les zones de productions visitées à cette étape sont la zone de production de Niono et celle de Molodo.

ETAPE III : La visite a été réalisée dans la seule zone de production de M’Bewani, situé dans l’Arrondissement de Markala.

ETAPE IV : Cette derrière suit la continuité logique des restants des zones de production dans le cercle de Niono ; il s’agit de la zone de production de Kouroumari et celle de N’Debougou. Dans toutes ces zones visités, le président directeur général et sa délégation ont adopté la seule et unique méthode à savoir : rendre visite aux autorités administratives, politiques, traditionnelles des zones de production, visiter les parcelles rizicoles.

Lire la suite...
 
Imprimer Envoyer

Le mot du PDG de l'Office du Niger
Longtemps handicapé par sa pesanteur historique, dans un contexte de monopole, qui a fait de lui un Etat dans un Etat où la question foncière était un sujet tabou, voici l’Office du Niger, à travers les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication qui s’ouvre ainsi au monde.

Lire la suite...
 
Imprimer Envoyer
Mercredi, 21 Septembre 2016 17:47

LE NOUVEAU PDG DE L'OFFICE DU NIGER PREND SERVICE
https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/t31.0-8/14115395_1771929976379014_2621123695909080383_o.jpgLa salle de réunion de la Direction générale de l’Office du Niger a servi de cadre à la cérémonie de passation entre les présidents directeurs généraux sortant et entrant, Boubacar Sow, et Dr. Mamadou M’bare Coulibaly. Étaient présents les inspecteurs chargés de la passation, les directeurs spécialisés, chefs de services et de projets, directeurs des zones de l’Office du Niger, délégués généraux des exploitants agricoles de l’Office du Niger, le secrétaire général du syndicat de l’Office du Niger, ainsi que l’honorable Yacouba Traoré, élu à Markala, la liste n’est pas exhaustive.
Cette présente cérémonie de passation de service entre le Président directeur général sortant et celui entrant a été marquée par un certain nombre d’interventions dont celle de M. Batiama Diarra, le chef de l’équipe d’inspection pour la supervision de la passation. Lequel, dans ses propos, a félicité les deux présidents directeurs généraux tout en leur prodiguant des conseils pratiques, avant de signaler le bon déroulement du processus de la présente passation.
Le secrétaire général du syndicat des travailleurs de l’Office du Niger, Fousseini Konaté, a remercié Boubacar Sow, le PDG sortant, de toutes les bonnes actions qu’il a eu à poser en faveur des travailleurs de l’Office du Niger. Il a par ailleurs félicité le nouveau PDG, Dr. Mamadou M’bare Coulibaly, pour sa brillante nomination à la tête de l’entreprise. Il n’a cependant pas occulté les nombreux défis qui attendent le nouveau Président directeur général, notamment l’amélioration des conditions de vie des travailleurs de l’Office du Niger.
Quant au délégué général des exploitants agricoles de l’Office du Niger, Abdoulaye Daou, ne passera pas par quatre chemins pour réitérer la doléance des exploitants agricoles de l’Office du Niger au tout nouveau PDG, doléance relative à l’équipement agricole. Il a ensuite adressé ses vœux de réussite au nouveau PDG.https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/t31.0-8/14138721_1771930149712330_2510260196501087045_o.jpg
Boubacar Sow, le PDG sortant, a tenu à féliciter son remplaçant, avant d’égrener le chapelet des difficultés à l’heure actuelle dans la zone Office du Niger : la gestion des ressources en eau, des terres… ainsi que la décentralisation dans la zone Office du Niger. Pour clôturer les interventions, Dr. Mamadou M’bare Coulibaly a rassuré toute l’assistance en ces termes fédérateurs de missionnaire : «Nous sommes tous en mission de service public, une équipe soudée gagne.»

 
Imprimer Envoyer
Mercredi, 21 Septembre 2016 17:45

LE MINISTRE DE L'AGRICULTURE EN ZONE OFFICE DU NIGER


https://fbcdn-photos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xta1/v/t1.0-0/p320x320/13906676_1760341087537903_9092738295688542651_n.jpg?oh=314e54e4c119cfe4837d0fa0de909ca5&oe=5885D4D7&__gda__=1484857256_5266ab21498423cfd186891a48d17914Nommé le 15 Janvier 2016 ministre de l'Agriculture, Kassoum Denon a entrepris ce jeudi 4 Août sa première visite officielle en Zone Office du Niger. Il a supervisé aujourd'hui la campagne agricole 2016-2017 dans les zones de production de Niono, Ndebougou et Bewani. Il s'est rendu dans certaines parcelles rizicoles où le repiquage bat son plein. Il s'est aussi entretenu avec des producteurs des casiers KL et Gruber de Niono. Au KM 23, il a apprécié la parcelle de démonstration de repiquage semi motorisée en rapport avec la SOCAFON avant de se rassurer, dans la zone de Ndebougou, de la qualité d'engrais utilisé cette année et du stock prévu à cet effet. Demain vendredi, il se rendra à Kolongo et Macina.

 
Imprimer Envoyer
Mercredi, 21 Septembre 2016 17:30

L'OFFICE DU NIGER VEUT VALIDER LE PAHA AVEC SES RÉSERVES
L’Étude du Programme d’Aménagement Hydro-Agricole (PAHA) de la Zone Office du Niger, financée par le PAPAM (Projet d’Accroissement de la Productivité Agricole au Mali), fonds Banque Mondiale, vient de connaitre sa phase 4 validée, mais sous réserve des participants qui ont émis certaines appréhensions à corriger d’abord. Après donc l’état des lieux en juillet 2015, la construction des scénarios en novembre de la même année et la mise en débat et décisions en février dernier, la phase 4 qui est la formulation a été soumise aux cadres de l’Office du Niger, aux Conseils Régionaux de Mopti et Ségou, aux Chambres Régionales d’Agriculture de ces deux régions et à leurs services techniques concernés ainsi qu’aux producteurs.
Le bureau d’étude (BRLi/BETICO) qui a travaillé sur le projet a présenté ses recommandations en ces termes :

Lire la suite...
 
Imprimer Envoyer
Jeudi, 02 Juin 2016 09:17

LANCEMENT CAMPAGNE  2016-2017 : PLUS DE 900 000 TONNES DE RIZ ATTENDUES
L’Office du Niger vient de lancer sa campagne agricole 2016-2017 à Molodo, une de ses 7 Zones de production. Ce fut d’abord une occasion de tirer le bilan définitif de la dernière campagne agricole 2015-2016 dont les résultats suivent :
127 711 ha de terres rizicoles exploitées pour 794 396 tonnes de riz paddy récoltées
11 089 ha de terres maraîchères exploitées pour 220 000 tonnes de production dont 130 000 en échalote.
Pour la présente campagne, l’Office du Niger attendra sur les 146 113 ha en prévision d’exploitation, quelques 914 979 tonnes de riz.
Pour les spéculations de maraichage, 10 964 ha sont prévus, 910 ha de pomme de terre et 3 525 ha de maïs. On devrait donc produire 325 952 tonnes de produits du maraichage, 16 350 tonnes de maïs et 31 850 tonnes de pomme de terre.
Le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Boubacar Sow a profité de l’occasion, avec son entreprise, pour primer les meilleurs producteurs et encadreurs avec des motoculteurs, des décortiqueuses et des motos .

 
Imprimer Envoyer
Mercredi, 01 Juin 2016 08:04

LE PROJET D'APPUI A L'OFFICE DU NIGER DE NOUVEAU RELANCE

Le Canada avait octroyé un financement d’un montant de 18 775 000 dollars (8,78 milliards de F CFA) au Mali en vue de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire par une augmentation de la production agricole. C’était en Mars 2011. La crise sécuritaire et politico institutionnelle avait contribué à l’arrêt du projet mais, depuis ce mois, le démarrage du Projet d’Appui à l’Office du Niger (PAON) est effectif. https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/t31.0-8/13221137_1728782950693717_2818089334641930688_o.jpgLe Ministre de l’Agriculture a tenu à présider à son lancement dans la salle de conférence de l’Office du Niger, avec à ses côtés l’Ambassadeur du Canada au Mali. Le PAON est d’une durée de 4 ans. Il permettra de réhabiliter une partie du périmètre de la Zone de Molodo du partiteur M2 à M5 (soit environ 2885 ha donc au moins 5 300 tonnes de riz paddy), d’actualiser les études d’aménagement des casiers de Sossé Sibila et le renforcement des capacités de l’Office du Niger et des Exploitants Agricoles.Avec ces atouts, Kassoum Denon invitera les acteurs à une accélération dans sa mise en œuvre afin de réduire très rapidement les écarts entre les populations de cette zone qui partagent le même terroir et le même système hydraulique, surtout que le projet permettra de restaurer les infrastructures d’irrigation et permettra aussi d’augmenter les revenus des femmes productrices. Quant à l’Ambassadeur du Canada au Mali, il trouve que le PAON doit constituer un moyen d’accroitre la production agricole des exploitants ciblés mais dit-il encore « c’est une bonne opportunité pour améliorer la capacité de l’Office du Niger et la gestion des moyens mis à sa disposition afin de contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et au développement socio-économique harmonieux de sa zone d’intervention ».

 
Imprimer Envoyer
Samedi, 30 Avril 2016 19:15

LE MINISTRE NAMIBIEN DE L'AGRICULTURE, DES EAUX ET FORETS EN ZONE OFFICE DU NIGER
John Mutorwa Ministre Namibien de l’Agriculture, des Eaux et Forêts était sur les périmètres irrigués de riz et de canne à sucre dans la zone Office du Niger. Il était accompagné de ses homologues maliens de l’Agriculture, Kassoum Denon, de l’Élevage et de la Pêche, Nango Dembélé, de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Ousmane Koné. La visite a débuté par le barrage hydraulique de Markala qui irrigue les terres rizicoles. Le visiteur de marque a eu droit à une explication détaillée de la construction de l’ouvrage, de son mécanisme de fonctionnement et des superficies potentielles qu’il permet d’irriguer. Une petite démonstration d’ouverture et de fermeture des vannes a complété les explications données par le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Boubacar Sow.

Lire la suite...
 
Joomla Templates by Joomlashack